Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 18:23

Candide

Candire, élevé par son maître Pangloss dans la philosophie de l'optimisme, rencontre à travers l'Europe et l'Amérique un déluge de calamités amères et cocasses: explusions, guerres, tremblement de terre; autodafé, esclavage, maladies... Il finira par sa forger sa propre morale "cultiver son jardin".

 

Mon avis

J'ai beaucoup hésité à faire une chronique sur cette lecture encore fraîche, car ce n'est pas joli joli!J'aurais aimé dire que ce livre est une belle leçon sur la vie, mais ce serait pousser le vice (oui oui, parlant de Candide, vice est un terme tout à fait judicieux croyez-moi!) au-delà de mes capacités! Je m'en excuse auprès des adeptes de la littérature française, mais ce livre est, pour moi, un désastre, classique de la littérature ou pas! Ce "conte philosophique" est tout ce qu'il y a de plus vide. D' ailleurs, je cherche encore la philosophie! Les dialogues sont peu nombreux et les quelques échanges entre les personnages sont creux!  D'autant plus que je pensais vraiment apprécier cette lecture, on ne peux pas dire que je n'y est pas mis du mien! J'ai essayer de me convaincre que c'était une lecture très enrichissante, je me suis félicitée de lire un classique, j'ai relativisé, disant que le prochain chapitre serait mieux! Mais en refermant le livre, il n'y a pas à dire, j'étais déçue! Il y a au moins un point positif! En refermant le livre, j'ai complètement adhéré à la thèse de l'auteur, comme quoi Non, tout n'est pas forcément bien dans le meilleur des monde, mais gardons espoir! Et oui, j'aurais gardé espoir, jusqu'à la dernière page! Je ne sais pas si c'est moi qui n'ai pas su lire entre les lignes (pourtant pas faute d'avoir essayé!), mais si il faut s'impoviser philosophe pour lire le "Best-seller" de la littérature classique, merci mais non merci!

 Pour conclure, je dirais que Monsieur Voltaire m'a bien déçue! Ce roman est une succcession de chapitres sans queue ni tête, une déception de la part d'un livre dont j'espérais être captivée!

 

Repost 0
Published by La gardienne du secret - dans Roman historique
commenter cet article
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 11:48

L''insoumise

 

 À la fin du XIXe siècle, à Londres, dans le quartier populaire de Whitechapel, près des docks où s'organise la grève des ouvriers, la jeune Fiona travaille dur à la fabrique de thé. Son projet ? Économiser assez d'argent pour ouvrir une petite épicerie avec son fiancé, Joe. Mais son rêve s'évanouit le jour où Joe la quitte, séduit par la fille d'un riche marchand. Après cette trahison et la mort tragique de ses parents, Fiona décide d'embarquer pour New York où la révolution industrielle autorise les espoirs les plus fous. Et sur le paquebot qui l'emmène vers un monde en plein essor, elle se promet de revenir un jour en Angleterre, auréolée de succès... 

 

Mon avis

 

Fiona est une belle jeune fille, amoureuse et libre, des rêves et des projets plein la tête. Seulement voilà, le sort de sa famille se transforme en véritable hécatombe et son futur mari la quitte, contraint et forcé, pour la fille de son employeur. Fiona décide alors de fuir sa ville natale en compagnie de son frère Seamie, et de commencer une nouvelle vie a New York...

De Whitechapel a New York en passant par le coeur de Londres, nous suivont la vie de Fiona, dans ses moments les plus joyeux comme les plus tristes.

Ce qui m'a plus dans ce roman, c'est que l'auteur ne se contente pas de nous faire découvrir l'adolescence de la jeune fille, mais c'est toute sa vie, sur plus de 10 ans, que l'on suit avec toujours la même passion et le même intérêt. Nous passons donc d'une Fiona légère et insouciante, à une Fiona marquée par la vie et beaucoup plus mature, en passant par ses doutes et progrès, ses déceptions et ses réussites...

De rires en pleurs, en passant par une pointe de frayeur et un soupçon de suspence, laisser vous emporter par la magie du livre que nous offre Jennifer Donnelly, au travers de personnages tout aussi touchants qu'attachants!

 

Repost 0
Published by La gardienne du secret - dans Roman historique
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 18:28

La machine infernale

Obéissant à l'oracle, Oedipe résout l'énigme du Sphinx, tue son père et épouse sa mère. La peste s'abat sur Thèbes qui a couronné un inceste et un parricide. Quand un berger dévoile la vérité, la machine infernale des dieux explose. Oedipe se crève les yeux et sa mère se pend. S'inspirant du théâtre de Sophocle, Cocteau redonne vie aux grandes figures grecques : Oedipe, Jocaste, Antigone et Créon. Il philosophe en virtuose. Non, l'homme n'est pas libre. Il naît aveugle et les dieux règlent sa destinée. Même le héros, celui qui sort du rang, doit se soumettre

 

Mon avis

Qu'on se le disent tout de suite, je n'ai pas lu ce livre de mon plein grée, mais pour un devoir de lycée. Au premier abord et comme tous les autres livres scolaires, je me suis dis "Je vais détester!" Surtout que, n'y connaissant rien à la légende d'Oedipe, je me lançais vraiment tête baissée. Je l'ai acheté, et il trainait là, sur mon bureau. Ce même soir, je me suis dis "Bon, aller, je me lance". J'ai ouvert le livre, et l'ai lu d'une traite, sans pouvoir m'arrêter! Quelle surprise! Malgré le fait que ce soit une pièce de théatre, l'histoire d'Oedipe y est parfaitement décrite et en devient même passionnante! Les mots sont très faciles à comprendre, pas du tous commes certains de ces livres qui vous fait sortir vorte dictionnaire toutes les deux phrases! Bref, en 2h30, c'était bouclé! Partagé entre l'act inhumain qu'est l'inceste entre Oedipe et Jocaste, sa mère, mariés pour le meilleur et pour le pire, et l'amour fout qu'ils filent jusqu'à l'affreuse révélation est absolument fascinant.

En gros et pour résumer, c'est un livre à lire, autant pour les mordus de lecture que pour les autres!

 

Bonne surprise 

Repost 0
Published by La gardienne du secret - dans Roman historique
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 17:09

Les misérables

L'action se déroule en France au cours de la première moitié du XIXe siècle, encadrée par les deux grands combats que sont la Bataille de Waterloo (1815) et les émeutes de juin 1832. On y suit, pendant cinq tomes, la vie de Jean Valjean, de sa sortie du bagne jusqu'à sa mort. Autour de lui gravitent les personnages dont certains vont donner leur nom aux différents tomes du roman, témoins de la misère de ce siècle, misérables eux-mêmes ou proches de la misère : Fantine, Cosette, Maruis mais aussi les Thénardier (dont éponine, Azelma et Gavroche) ainsi que le représentant de la loi Javert.

 

Mon avis

Une histoire interessante témoignant de la misère du peuple dont les personnages attachant vous feront rire mais aussi pleurer. Cependant, il faut vraiment s'accrocher pour aller jusqu'au bout.

Pour ma part, je ne l'ai pas fais, ce que n'enlève rien au charme du roman, seuleument quelques longeures indésirables qui peuvent faire fuir

les miserables

Repost 0
Published by La gardienne du secret - dans Roman historique
commenter cet article
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 13:38

La jeune fille à la plume

Londres, 1681. Meg vit chez son père, libraire. La jeune fille préfère lire un bon roman voire prendre elle-même la plume que de s'occuper de cuisine ou de mariage. Edward ne l'a pas forcément compris et lui demande sa main. Elle l'éconduit, il part à l'étranger. Lorsqu'il est capturé et réduit en esclavage, Meg va s'en vouloir et tout mettre en œuvre pour réunir la rançon demandée.

 Super livre, vraiment génial. Zéro défaut! e le conseille vivement!

jeune-fille-plume-katherine-sturtevant-L-ysdKQW


Repost 0
Published by La gardienne du secret - dans Roman historique
commenter cet article

Ma lecture du moment

Pour le moment, je lis Mystérieuse Manon, d'Elise Fischer

A vous de piochez

gggg.jpg

 

dddd

 

ttt-copie-1.jpg

 

zzzz

 

sss

 

Sans-titre-5.jpglll.jpg

 

 

ddde.jpg

 

Sans-titre-1.jpgrght.jpg

 

yyyrezza.jpg

Pages

Liens