Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 12:54

                           Bonjour à toutes et à tous.

                 J'ai l'honneur d'inaugurer avec vous... mon premier blog!

                              

 

Le but de ce blog est simple: échanger et partager nos lectures, nos coups de coeur. Bref, livré tous nos secrets en matière de bouquins.

N'hésitez pas à commenter les différents articles qui vous taperont dans l'oeil.

Voilà, j'espère avoir été compréhensible aux yeux de tous.

Et n'oubliez jamais:

Chaque lecture est une porte vers un monde enchanté...

Repost 0
Published by lesecretlivre
commenter cet article
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 12:40

Bonjour tout le monde!

Alors voilà, j'ai une amie qui viens de crée un blog avec sa famille. Rien avoir avec la lecture je vous l'accorde, c'est un blog de leurs propres créations en pâte fimo, et y étant aller faire un tour, j'ai trouvé tout cela très migon et je me suis dis qu'il serait dommage que vous n'en profitiez pas aussi!

Pour vous y rendre, il suffit de cliquer ICI

N'hésiter pas à laisser un commentaire, ils sont toujours appréciés des blogeurs!

 

Un petit exemple de ce que vous pouvez y trouver:

Double gourmandise

http://apres-midis-creatifs-mere-fille.webnode.fr/images/200000002-350b736031/P1010114.JPG

 

Sur ce, je vous dis à très bientôt pour une nouvelle chronique!

 

Et n'oubliez jamais: Chaque lecture est une porte ouverte vers un monde enchanté....

Repost 0
Published by La gardienne du secret
commenter cet article
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 18:23

Candide

Candire, élevé par son maître Pangloss dans la philosophie de l'optimisme, rencontre à travers l'Europe et l'Amérique un déluge de calamités amères et cocasses: explusions, guerres, tremblement de terre; autodafé, esclavage, maladies... Il finira par sa forger sa propre morale "cultiver son jardin".

 

Mon avis

J'ai beaucoup hésité à faire une chronique sur cette lecture encore fraîche, car ce n'est pas joli joli!J'aurais aimé dire que ce livre est une belle leçon sur la vie, mais ce serait pousser le vice (oui oui, parlant de Candide, vice est un terme tout à fait judicieux croyez-moi!) au-delà de mes capacités! Je m'en excuse auprès des adeptes de la littérature française, mais ce livre est, pour moi, un désastre, classique de la littérature ou pas! Ce "conte philosophique" est tout ce qu'il y a de plus vide. D' ailleurs, je cherche encore la philosophie! Les dialogues sont peu nombreux et les quelques échanges entre les personnages sont creux!  D'autant plus que je pensais vraiment apprécier cette lecture, on ne peux pas dire que je n'y est pas mis du mien! J'ai essayer de me convaincre que c'était une lecture très enrichissante, je me suis félicitée de lire un classique, j'ai relativisé, disant que le prochain chapitre serait mieux! Mais en refermant le livre, il n'y a pas à dire, j'étais déçue! Il y a au moins un point positif! En refermant le livre, j'ai complètement adhéré à la thèse de l'auteur, comme quoi Non, tout n'est pas forcément bien dans le meilleur des monde, mais gardons espoir! Et oui, j'aurais gardé espoir, jusqu'à la dernière page! Je ne sais pas si c'est moi qui n'ai pas su lire entre les lignes (pourtant pas faute d'avoir essayé!), mais si il faut s'impoviser philosophe pour lire le "Best-seller" de la littérature classique, merci mais non merci!

 Pour conclure, je dirais que Monsieur Voltaire m'a bien déçue! Ce roman est une succcession de chapitres sans queue ni tête, une déception de la part d'un livre dont j'espérais être captivée!

 

Repost 0
Published by La gardienne du secret - dans Roman historique
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 19:08

Bonjour à toutes et à tous,

On se retrouve aujourd'hui pour le...

 

 

                                                           TOP TEN TUESDAY N°9

TOP TEN TUESDAY

Le thème de cette semaine est...

La première phrase des 10 derniers livres que vous avez lu

Candide, de Voltaire

"Il y avait en Westphalie, dans le château de monsieur le baron de Thunder-ten-tronckh, un jeune garçon à qui la nature avait donné les moeurs les plus douces."

 

Plaisirs coupables, de Laurell K. Hamilton

"Déjà longtemps avant sa mort, Willie McCoy était un abruti" (Oui, bon j'avoue, avec seulement la première phrase, ça peut faire bizarre!)

 

L'école des femme, de Molière (Mmm... ça sent le lycée tout ça!)

Chrysalde: Vous venez, dites-vous, pour lui donner la main?"

 

 

Oedipe, de Jean Cocteau

"Il tuera son père, il épousera sa mère"

 

 

Les désasteuses aventures des orphelins Baudelaire: tome 8, de Lemony Snicket

"Il peut y avoir deux raisons pour qu'une phrase s'achève par le mot "stop" écrit en lettres capitales, STOP."

 

Et ce sera tout pour ce 9ème Top Ten car les 5 autres livres ont rejoint l'étagère de la bibliothèque municipale!

Et n'oubliez jamais: Chaque lecture est une porte ouverte vers un monde enchanté....

 

 

Repost 0
Published by La gardienne du secret - dans Les Top Ten
commenter cet article
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 11:22

Véronika décide de mourir

Véronika est jeune et jolie. Elle a un travail, des amis. Une vie apparement satisfaisante. Pourtant, elle n'est pas heureuse. Le 21 novembre 1997, elle décide de mourir, en Slovénie.

Son suicide raté la conduit dans un hôpital psychiatrique. Là, à côté de malades mentaux, elle découvre une population qui ne semble chercher qu'un abri contre la réalité, où une fuite hors de la routine... Une nouvelle initiation va commencer pour elle. Elle comprendra que nous avons le choix de vivre ou de renoncer, que nous pouvons donner un sens à notre vie, qu'il faut pour cela retrouver notre Moi véritable. Et même notre part de folie...

 

Mon avis

"Ne jamais juger un livre à sa couverture". Cette phrase à pris tout son sens quand j'ai découvert ce roman. Car si vous ne pretter attention qu'à l'apparence physique du livre, vous ne le lirez jamais, car un fond bleu grisâtre et des corbeaux n'ont rien, au premier abord, de très attrayant! Mais croyez moi, retourner le livre, vous de serez pas déçus! A la lecture du résumer, on peut penser que le livre va dégénérer et tomber dans un charabia médical totalement incompréhensible, où encore vos mettre le moral à zéro. Et bien, rien de tout cela n'est vrai! Le suicide de Véronika arrive dès la première page du livre, vous plongeant sans attendre dans le contexte, avec un humour apart! En effet, on pourrait penser que Véronika décide de finir sa vie à se lamenter, coucher dans un lit en attendant la mort.  Vous ne penserez jamais, par exemple, qu'elle décide de lire un magazine, puis de rédiger une lettre incendière à la presse en s'indignant que le journaliste commence sa phrase par "Où se trouve la Slovénie?". Insulter son pays?! Véronika ne le permettra pas! C'est pourtant ce qu'il se passera, si vous décider de creuser un peu plus dans le livre, en lisant les 10 premieres pages. Petit à petit, Paulo Coelho nous transpotre dans un univers parallèle pourtant bien réel: Le monde de la folie. Qu'es-ce-que la folie finalement? C'est ce que vous découvrirez en tournant les pages du romans jusu'à la fin. Fin, qui, en passant, m'a totalement scotché!

Il y a malgré tout un autre point du vue dans ce livre que le résumer de nous permet pas de deviner: celui de la religion. En effet, j'ai été surprise de découvir autant d'allusions religieuses dans ce livre, alors que l'auteur nous fait clairement comprendre que Véronika n'y crois pas une seconde! Quelques longueures à ce sujet auraient, selon moi, pu être évitées, mais elles ne gâchent en rien la beauté du livre. Même les plus terre à terre ne pourront s'empêcher de ce poser ces questions après lecture: "Ma vie vaut-elle vraiment le coup?" " Qu'es-ce que les vrais fous?" "Devrai-je l'être plus?"

En conclusion, ce livre est merveilleux et redonne le moral autant que la motivation de vivre. je finirai en vous posant une seule question: "Ne vaudrait-il pas mieux vivre dans un monde de fous mais heureux, que dans un monde régis par des dictats absurdent qui font de nous les gens "normaux" que nous prétendons être?"

 

Repost 0
Published by La gardienne du secret - dans Adulte
commenter cet article
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 13:44

Acide Sulfurique

"Vint le moment où la souffrance des autres ne leur suffit plus: il leur en fallut  le spectacle."

Une émission de télé-réalité, nommée "Concentration", est lancée. On y filme des prisonniers, choisis au hasard parmi la population et enlevés par rafles. Leurs conditions de vie sont épouvantables : ils sont peu nourris, insultés, battus par des surveillants appelés "Kapos". Chaque jour, deux prisonniers sont choisis et tués, sous le regard des caméras. Zdena, une des kapos, tombe éperdument amoureuse de Pannonique, héroïne du livre et prisonnière connue sous le matricule "CKZ 114". La kapo veut absolument connaître son nom, et est prête à tout pour cela, même à tuer les prisonniers qui sont proches de Pannonique. Pendant ce temps, les médias s'offusquent de l'horreur de l'émission, ce qui incite de plus en plus de gens à la regarder. "Concentration" arrive au paroxysme du scandale quand les producteurs décident d'accorder le choix des prisonniers tués au public. Les téléspectateurs votent en masse, de plus en plus de personnes regardent l'émission.

 

Mon avis

Je connaissais déjà Amelie Nothomb à travers, entre autre, Antéchrista, dont l'univers, pour le moins effrayant, semblait ressembler quelque peu à celui d'Acide sulfurique, du moins à la lecture du résumer. Je m'attendais donc à retrouver l'ambiance froide et décalée si particulière à l'auteur, et me lançais dans le livre impatiente et pleine de bonne volontée. Le début est assez accrocheur, car Amélie va directement à l'essentiel, sans s'emcombrer de détails ennuyeux ou superflues, et pose le contexte de l'histoire: les rafles, les kapos, les prisonniers. Malheureusmeent, cela ne s'applique bien qu'au début du livre. Au fil des pages, la fascination de la kapo Zdena pour Pannonique se fait de plus en plus présente dans le livre, jusqu'à finir par totalement éclipser l'histoire de départ, qui est celle de la télé-réalité qu'est "Concentration". L'intrigue tourne en rond, rien ne se passe, les renversement de situations manquent cruellement d'inventivité et aucun détail ne permet de se rendre vraiment compte de l'horreur de la situation dans laquelle se trouvent les prisonniers. Lorsqu'on parle de mise à mort, il me parait esentiel d'en savoir plus, sans que le livre ne se transforme en roman d'horreur! Mais aucun, je dis bien aucun détail n'est mentionné dans ce livre, si bien que l'on ne se rend plus vraiment compte que des personnes sont tués pour le seul plaisir des spectateurs.

La déshumanisation des prisonniers, pourtant innévitable dans ce contexte, à a peine évoquée, et apart l'amaigrissement et la baisse de moral décrite par l'auteur, le lecteur ne constate pas de réel changement entre l'avant "Concentration, et le pendant! Sans parler de la placidité effrayante des personnages, qui, apart quelques interventions de Pannoniques, qui malheureusement, sont trop peu nombreusent pour sauver le livre, ne font...rien du tout! Quelques dialogues plats viennes parfois ponctuer le livre, sans toute fois apporter grand intéret. Pour résumer, l'histoire est audacieuse, mais mal travaillée... Pour moi, c'est une déception,une mauvaise dystopie de la part d'un auteur que j'aime pourtant beaucoup!

 

 


Repost 0
Published by La gardienne du secret - dans Adulte
commenter cet article
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 11:48

L''insoumise

 

 À la fin du XIXe siècle, à Londres, dans le quartier populaire de Whitechapel, près des docks où s'organise la grève des ouvriers, la jeune Fiona travaille dur à la fabrique de thé. Son projet ? Économiser assez d'argent pour ouvrir une petite épicerie avec son fiancé, Joe. Mais son rêve s'évanouit le jour où Joe la quitte, séduit par la fille d'un riche marchand. Après cette trahison et la mort tragique de ses parents, Fiona décide d'embarquer pour New York où la révolution industrielle autorise les espoirs les plus fous. Et sur le paquebot qui l'emmène vers un monde en plein essor, elle se promet de revenir un jour en Angleterre, auréolée de succès... 

 

Mon avis

 

Fiona est une belle jeune fille, amoureuse et libre, des rêves et des projets plein la tête. Seulement voilà, le sort de sa famille se transforme en véritable hécatombe et son futur mari la quitte, contraint et forcé, pour la fille de son employeur. Fiona décide alors de fuir sa ville natale en compagnie de son frère Seamie, et de commencer une nouvelle vie a New York...

De Whitechapel a New York en passant par le coeur de Londres, nous suivont la vie de Fiona, dans ses moments les plus joyeux comme les plus tristes.

Ce qui m'a plus dans ce roman, c'est que l'auteur ne se contente pas de nous faire découvrir l'adolescence de la jeune fille, mais c'est toute sa vie, sur plus de 10 ans, que l'on suit avec toujours la même passion et le même intérêt. Nous passons donc d'une Fiona légère et insouciante, à une Fiona marquée par la vie et beaucoup plus mature, en passant par ses doutes et progrès, ses déceptions et ses réussites...

De rires en pleurs, en passant par une pointe de frayeur et un soupçon de suspence, laisser vous emporter par la magie du livre que nous offre Jennifer Donnelly, au travers de personnages tout aussi touchants qu'attachants!

 

Repost 0
Published by La gardienne du secret - dans Roman historique
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 18:28

La machine infernale

Obéissant à l'oracle, Oedipe résout l'énigme du Sphinx, tue son père et épouse sa mère. La peste s'abat sur Thèbes qui a couronné un inceste et un parricide. Quand un berger dévoile la vérité, la machine infernale des dieux explose. Oedipe se crève les yeux et sa mère se pend. S'inspirant du théâtre de Sophocle, Cocteau redonne vie aux grandes figures grecques : Oedipe, Jocaste, Antigone et Créon. Il philosophe en virtuose. Non, l'homme n'est pas libre. Il naît aveugle et les dieux règlent sa destinée. Même le héros, celui qui sort du rang, doit se soumettre

 

Mon avis

Qu'on se le disent tout de suite, je n'ai pas lu ce livre de mon plein grée, mais pour un devoir de lycée. Au premier abord et comme tous les autres livres scolaires, je me suis dis "Je vais détester!" Surtout que, n'y connaissant rien à la légende d'Oedipe, je me lançais vraiment tête baissée. Je l'ai acheté, et il trainait là, sur mon bureau. Ce même soir, je me suis dis "Bon, aller, je me lance". J'ai ouvert le livre, et l'ai lu d'une traite, sans pouvoir m'arrêter! Quelle surprise! Malgré le fait que ce soit une pièce de théatre, l'histoire d'Oedipe y est parfaitement décrite et en devient même passionnante! Les mots sont très faciles à comprendre, pas du tous commes certains de ces livres qui vous fait sortir vorte dictionnaire toutes les deux phrases! Bref, en 2h30, c'était bouclé! Partagé entre l'act inhumain qu'est l'inceste entre Oedipe et Jocaste, sa mère, mariés pour le meilleur et pour le pire, et l'amour fout qu'ils filent jusqu'à l'affreuse révélation est absolument fascinant.

En gros et pour résumer, c'est un livre à lire, autant pour les mordus de lecture que pour les autres!

 

Bonne surprise 

Repost 0
Published by La gardienne du secret - dans Roman historique
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 19:27

Bonjour à toutes et à tous,

On se retrouve aujourd'hui pour le...

 

 

                                                           TOP TEN TUESDAY N°8

TOP TEN TUESDAY

Le thème de cette semaine est...

Les 10 livres qui ont bercés votre enfance

 

Les winx

Les winx, c'est juste LE livre qui me faisait rêver! Je voulais croire tellement fort que j'en faisais partie qu'à chaque lecture je "m'intégrais" à leur aventures pour un moment de pur bonheur! Chaque livre ne me faisait pas plus que quelques heures!

 

Peter pan

Comment dire?... Pour faire simple, j'étais totalement amoureuse de Peter Pan. Vraiment amoureuse, au point où je lui écrivais des lettres et les envoyais par la poste! Alors, vous devez bien imaginer que son livre me faisait rêver...

 

Les Motordu

Je dois avouez que je ne les ai pas tous lu, mais je me souviens de l'excitation que j'avais à chaque nouvelle page de voir les nouveaux jeux de mots qu'ils avaient trouvés!

 

Mathilda

Je crois me souvenir que c'est l'un des premiers "vrai" livres que j'ai lu, et je me rappelle encore très précisément de l'histoire. J'avais adoré ce roman, et je pense que je l'aimerais encore si je venais à le relire! Merci Rohal Dahl!

 

Sacrées Sorcières

Même raisons que pour le livre précédent, à la différence que celui-ci m'a fait vraiment peur! Mais cela prouve qu'il est bien écrit!

 

Oui-Oui

Tout simplement parce que c'est un grand classique, et un chef-d'oeuvre chez les moins de 9 ans!!! Moi ne faisant pas exeption, j'étais accro à oui-oui!

 

Grand Galop

Même si je n'étais pas, et ne suis toujours pas, une fan inconditionelle des chevaux, il fut un temps où j'aimais bien lire quelques uns de ces livres. De plus, mon imagination était un peu aidée par la série du même nom!

 

L'arc-en-ciel magique

J'étais une vrai fan de ces bouquins. En même temps, j'étais tellement mordue des fée que cela semble évident. Toutes ces fée aux couleurs de l'ac-en-ciel, c'était le rêve!

 

J'aime lire, la clef magique

Celui-là parmis tant d'autre J'aime lire, mais c'est le premier que j'ai lu, et il m'a marqué tant j'ai adoré la collection!

 

La cabane magique

J'ai adoré et adore toujours (même si ce n'est plus de mon age ^^) cette collection, parce qu'elle est ludique et qu'il y a toujours un mystère à résoudre, et tout au long du livre, j'essayais de trouver la solution!

 

 

Voilà, c'est tout pour ce 8 ème Top Ten. Surtout, n'hésité pas à donner votre avis (vous noterez aussi que c'esencore un Top Ten à bien être publier un... Mardi!   )

Et n'oubliez jamais: Chaque lecture est une porte ouverte vers un monde enchanté....

 



Repost 0
Published by La gardienne du secret - dans Les Top Ten
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 15:58

La ballade de Lila K

La ballade de Lila K, c’est d’abord une voix : celle d’une jeune femme sensible et caustique, fragile et volontaire, qui raconte son histoire depuis le jour où des hommes en noir l’ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l’a prise en charge.
Surdouée, asociale, polytraumatisée, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Elle n’a qu’une obsession : retrouver sa mère, et sa mémoire perdue. Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d’un univers étrangement décalé, où la sécurité semble désormais totalement assurée, mais où les livres n’ont plus droit de cité.
     

 

Mon avis

Premièrement, je tiens à dire que je suis restée sceptique en lisant le résumer... Et bien il ne faut pas! Dès la première page, Blandine le Callet vous transporte dans son monde futuriste, aussi fantastique que cruel.

L'écriture est très fluide et tout le livre est bien organisé. Chaque détail est important, sans qu'il il y en est de trop.  C'est vrai qu'on epux ne pas savoir sur quel pied danser avec ce livre, est-il plutôt dans l'émotion, ou au contraire, es-ce un puure roman de science fiction? Et bien c'est un peu des deux, mais pas avec la science-fiction de Star Treck, non, c'est plus une vision futuriste qui, quand on y réfléchit, n'est pas si insensée que ça, avec tous les progrès de la nouvelle technologie (après tout, on fait du feu avec un Iphone!)  

A travers les pages, Blandine le Callet nous absorbe de plus en plus, jusqu'à nous engouffrer totalement dans son univers. On y découvre un monde doté d'un gouvernement dictatorial qui contrôle vos moindre fait et gestes. Lila est un exemple de résistance auquel ce gouverment totalitaire n'a pas l'habitude de faire face.  

  C'est aussi une belle leçon sur la maltraitance et sur l'importance de l'amour filial qui relie une mère à sa fille. Il y a comme un avant et un après Lila k, parce que malgré le contexte déformé du roman, le fond de l'histoire, l'abandon et la privation d'un amour maternel, reste vrai et actuel.  

GROS coup de coeur!   

 

 

 



Repost 0
Published by La gardienne du secret - dans Amour
commenter cet article

Ma lecture du moment

Pour le moment, je lis Mystérieuse Manon, d'Elise Fischer

A vous de piochez

gggg.jpg

 

dddd

 

ttt-copie-1.jpg

 

zzzz

 

sss

 

Sans-titre-5.jpglll.jpg

 

 

ddde.jpg

 

Sans-titre-1.jpgrght.jpg

 

yyyrezza.jpg

Pages

Liens